Une séance d’entrainement est généralement divisée en trois parties : l’échauffement, la musculation et l’étirement. Ces différentes étapes sont tout autant importantes, il ne faut donc pas en négliger un seul si vous voulez que votre séance se déroule bien. Nous avons consacré cette rubrique pour parler de l’importance de l’échauffement dans une séance de musculation.

Pourquoi s’échauffer avant un exercice de musculation ?

Comme son nom l’indique, « l’échauffement » sert à augmenter progressivement la température du corps avant de lui infliger un effort important. Cette étape est donc très importante puisqu’il fait circuler du sang frais bien oxygéné dans l’organisme. Il permet aussi d’élever tout doucement la pression artérielle ainsi que le rythme cardiaque. Les muscles et les vaisseaux sanguins sont bien souples et élastiques capable de supporter la pression d’un entrainement.

Bien s’échauffer prépare le corps à l’effort physique qui l’attend. Cet exercice de préparation est nécessaire surtout pendant les périodes de froid comme l’hiver. Les articulations et les différentes parties du corps ont besoin d’être dérouillées. Vous devriez aussi savoir que le corps a besoin d’une certaine température pour bien fonctionner et exécuter les mouvements comme ils devraient être.

Par ailleurs, faire des efforts physiques sans échauffement pourrait avoir des conséquences sur votre corps. En effet, faire travailler des muscles froids et rigides est dangereux. Un peu de cardiotraining avant une séance de musculation ne ferait pas de mal. Il faut que la séance d’échauffement soit inscrite dans votre programme d’entrainement. De cette façon, vous n’aurez pas à vous inquiéter pour votre timing.

Enfin, une bonne séance d’échauffement permet de préparer non seulement le physique, mais aussi le mental à passer à la vitesse supérieure. C’est comme pour l’automobile, il faut d’abord chauffer le moteur avant de rouler pour éviter tout problème de mécanique. Moins vous serez échauffé, plus vous aurez de la courbature à la fin de votre séance. Ce n’est pas tout, si vous n’êtes pas bien échauffé, vous vous fatiguerez plus vite pendant l’entrainement.

Quelques exemples d’échauffements que vous pourriez faire

Le cardiotraining est un bon moyen de préparer le corps à des exercices plus intenses. En fait, une séance de cardio de 5 à 10 minutes devrait suffire amplement. La circulation sanguine, le rythme cardiaque et la température du corps seront au point.

Vous pouvez également travailler avec des haltères de charge légère pour commencer. Prenez soin de bien cibler les groupes musculaires que vous allez travailler. Le but est vraiment d’accommoder le corps et surtout les muscles aux exercices qu’ils vont subir.

Le rouleau d’automassages est aussi une autre façon de commencer une séance d’entrainement. Sinon, vous pouvez faire un peu d’exercice de gymnastique. Ce que vous devez surtout comprendre c’est qu’il n’est pas bon du tout de dresser le corps à un entrainement éprouvant sans échauffement.

Conclusion : vous ne devez sous aucun prétexte passer l’étape de l’échauffement, surtout pas le manque de temps. Mieux vaut raccourcir la séance que d’ignorer cette partie de l’entrainement. Un physique mal préparé pourrait avoir de la conséquence néfaste, même pour votre santé.